Les téléphones pour seniors

Téléphones pour seniors

Les téléphones pour seniors

En matière de téléphones pour seniors, beaucoup de choix s’offrent aux clients. Selon le besoin ou l’aptitude, cela va du téléphone ne servant qu’à téléphoner jusqu’aux smartphones simplifiés qui permettent de naviguer sur Internet, prendre des photos, aller sur les réseaux sociaux …
Dans tous les cas, l’objectif du fabricant est d’en améliorer l’ergonomie pour l’adapter à l’utilisateur. Ainsi, il est possible de trouver des interfaces simplifiées, des caractères agrandis, des touches espacées, ou un niveau sonore augmenté.

Voici les acteurs du marché de la téléphonie pour les seniors :

 

LOGOLIEN VERS LE SITE
DESCRIPTIF
Téléphones SeniorSpécialiste en téléphones portables, sans fil ou fillaire avec grosses touches et écoute amplifiée.
AureyaSpécialisé dans les produits d'amélioration et de protection de l'audition, Aureya propose des téléphones pour malentendants.
DoroLarge gamme de téléphones, smartphones et services simples d’utilisation pour les seniors.
GeemarcProduits de téléphonie et de télécommunication faciles d'accès pour les personnes âgées, les déficients visuels et les déficients auditifs.
OrdissimoConcepteur d'ordinateurs et de smartphones simplifiés pour les débutants.
Smartphone simplifiéSmartphone SidonieSmartphone simplifié pour les personnes âgées.

 

Nos conseils d’articles :

– Que Choisir (association de consommateurs au service des consommateurs) : Téléphones mobiles pour seniors – Moins de fonctionnalités et plus simple à utiliser

– LeSoir.be (site d’information belge), 23/05/2018 : Les smartphones pour seniors, un marché en plein boom en Belgique

 

Les téléphones pour seniors

 

Les smartphones simplifiés

Pour les seniors, il existe des smartphones simplifiés, c’est-à-dire avec des fonctionnalités simplifiées comme l’accès direct aux 3 applications les plus utilisées : téléphone, SMS et photo. Par ailleurs, les caractères sont plus gros pour une meilleure lisibilité. Cela permet d’allier simplicité et modernité, mais cela reste toutefois à destination d’utilisateurs avertis.

 

Nos conseils d’articles :

– LeSoir.be (site d’information belge), 25/06/2018 : Smartphones pour seniors : la ruée vers l’or

 

La compatibilité des téléphones avec un appareil auditif

Notre ouïe diminuant avec l’âge, il est naturel de se préoccuper de la compatibilité des téléphones avec un appareil auditif, notamment les téléphones portables. Les téléphones pour seniors proposent en général des niveaux sonores (volumes et sonneries) élevés, mais assurez-vous que le téléphone que vous allez choisir est bien compatible avec un appareil auditif. Cela permettra d’éviter les effets larsen ou d’être gêné par des environnements bruyants. Le fabricant doit mentionner le niveau de compatibilité de l’appareil en s’appuyant sur les normes en vigueur.

Surveillez donc bien ce logo :

La compatibilité des téléphones avec un appareil auditif

 

Nos conseils d’articles :

– Prévenchute (matériel de maintien à domicile pour personnes âgées) : La compatibilité des appareils auditifs et des téléphones

 

Faut-il un bouton d’urgence sur son téléphone ?

Certains téléphones portables pour seniors disposent d’un bouton d’urgence, ou bouton “SOS”. Sans que l’utilisateur soit atteint de troubles particuliers, le fait d’avoir un bouton d’urgence sur son téléphone peut rassurer l’entourage. En effet, il permet d’alerter rapidement en cas de chute ou de problème ne permettant pas un appel classique.
Une pression prolongée sur cette touche envoie un appel et/ou un SMS à des numéros pré-enregistrés, précisant même parfois les coordonnées gps de l’appelant. Le téléphone passe alors en mains libres, ce qui permet de communiquer sans avoir à appuyer sur d’autres touches.

Inconvénient : il peut arriver que l’appel d’urgence soit déclenché malgré soi si le téléphone se retrouve coincé au fond d’un sac ou d’une poche et qu’une pression de plusieurs secondes est simulée sur le bouton.

 

Nos conseils d’articles :

– Le Monde (site d’information) , 27/04/2016 : L’inde impose un “bouton d’urgence” sur tous les téléphones mobiles

 

 

Les avantages et les inconvénients d’un téléphone à clapet pour un senior

Un téléphone à clapet est un téléphone où l’écran se replie sur le clavier.

téléphone à clapet

Leurs avantages :

– La rapidité d’exécution : il est possible de décrocher et raccrocher simplement en ouvrant ou en fermant le clapet, sans avoir à appuyer sur une touche.
– La facilité d’utilisation : la taille de leur touche est en générale supérieure à la moyenne. Cela simplifie donc la rédaction de textos, ou tout simplement la composition des numéros de téléphone.
– La robustesse : lorsque le clapet est fermé, l’écran est protégé, et la résistance aux chocs en est accrue.
– La présence d’un petit écran sur l’extérieur du clapet permet l’affichage du numéro appelant, ou de l’heure, sans avoir à ouvrir le téléphone.
– L’ergonomie : lorsque le clapet est ouvert, la forme globalement incurvée permet d’avoir l’oreille proche du haut-parleur tout en ayant la bouche près du micro.
– La sécurité : lorsque le clapet est fermé, il n’est pas possible de composer des numéros malgré soi lorsque le téléphone est dans une poche ou dans un sac.

Leurs inconvénients :

– Un point faible au niveau des pivots : c’est la partie la plus fragile. En effet, elle est susceptible d’être endommagée lors de chutes, ou d’ouvertures trop brutales.
– La simplicité : à l’heure où les smartphones permettent bien plus que de téléphoner, les appareils à clapet paraissent bien austères.
– La résolution de l’écran : là encore, les téléphones à clapet ne rivalisent pas avec la définition des écrans de smartphones.
– L’épaisseur du téléphone : même si le téléphone est globalement petit, son épaisseur est deux fois celle d’un autre téléphone. En effet, de par sa conception, il est replié sur lui-même.

 

Nos conseils d’articles :

– Que Choisir (association de consommateurs au service des consommateurs) : Téléphones mobiles pour seniors – Moins de fonctionnalités et plus simple à utiliser

 

 


← Retour vers la page “Internet et Multimedia”